- Couleur Opaline -

-     Couleur Opaline    -

Douceur...

Douceur...

 

La douceur de vôtre âme

N’a que peu d’égales

Madame,

 

De votre peau de pêche

Mes lèvres s affament,

De votre accueillant corsage

Mes yeux se repaissent

De vos rondeurs dévoilées

Mes mains se languissent

 

A la fraîcheur de votre couche,

Madame,

Mon corps se consume

 

Sans façon

De nos étreintes

Rassasiez-moi

 

Soyez-mienne

Madame,

 

Le dimanche uniquement,

Ma mie

A l’église priant….

 



07/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres