- Couleur Opaline -

-     Couleur Opaline    -

Mais

J'ai laissé mes rêves
pendus à une patère
au dos d'une porte
doucement refermée.

Les pieds griffés
d"avoir trop pietinné
les ronciers,

Les genoux écorchés
d'avoir trébuché
sur de mauvais sentiers,

les yeux aveuglés
d'avoir sommeillé
à l'ombre de ses vérités,

Mais
cœur pansé et fleur aux dents
je vais.

Comme naguère
l'aube se lève
et d'un voile rosé
les amours endeuillées colore



06/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres