- Couleur Opaline -

-     Couleur Opaline    -

Ténèbres

Je me souviens.de ce port inconnu, de l'écho de ces notes couvrant l'orage, de l'éclair frappant le centre du cercle, sculpté dans la pierre, couvert d'une écriture délicate.
Des mendiants sans distinction d'âge  assis sur un muret, s'élevait une berceuse à la lune.
Un poisson argenté somnolait entre deux eaux.
Perché sur une fenêtre, un corbeau en mal d'évènement , attiré par les reflets changeants du barbeau, cria à l incendie.
Ayant repris mes rames,  je  me souviens alors des visages apeurés, grimaçant leur délire, de leurs mots, de leurs cris.
Je m'éloignai doucement...



16/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres