- Couleur Opaline -

-     Couleur Opaline    -

Vite

7 heures, le réveil sonne.
Elle se lève, fait couler son café le temps de prendre une douche. Elle écoute les oiseaux sur le rebord de sa fenêtre, perdue au dernier étage. Comme souvent.
Vite, l'heure tourne. Elle attrappe ses gants fins, son écharpe rouge achetée en soldes, mais assortie à son petit sac. L'ascenseur ne fonctionne pas, comme d'habitude.
Son patron va encore la sermonner. Heureusement, depuis qu'elle a trouvé ce racourci par l'impasse derrière chez le boucher, elle évite les embouteillages. Toujours ça de gagné!
Ce soir, en débauchant, courses! Enfant unique, sa mère, devenue presque sourde, vit chez elle, et de temps en temps, elle fait un détour par la maison de retraite "le chant des oiseaux", pour aller passer un moment avec sa grand-mère. En échange de quelques souvenirs, elle lui porte des douceurs, des gourmandises. Interdites.
La surveillante veille. A pas de loup, se promène dans les couloirs, écoute aux portes.
Rien ne doit perturber ses chers pensionnaires.
Le réglement.



22/06/2005
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres